Ville de maniwaki
 
Nokian Tyres
 
CARS
 
CRC
 
Dirtfish Rally School
 
Frontech
 
Énergie 104.1
 
CFOR
 
CFOR
 
Resto-Pub Le Rabaska
 
Budweiser
 
Les Galeries de maniwaki
 
Chateau Logue
 
MRC de la vallée-de-la-Gatineau
 
L'Auberge du Draveurs
 
Propane Maniwaki
 
Les caisses poptdaire de la vallée-de-la-Gatineau
 
BMR Martel & fils
 
JLC Géomatique
 
Subaru
 
Otto's Subaru
 

 
Lar-Mex
 
Les huiles HLH
 

 
Journal La Gatineau
 

 
Pneus Premier Choix
 

 
CFP-VG
 

 
Tourisme Outaouais
 

 
Stephanie Vallée
 
Hubert Auto
 

 

 


En bref

Le Perce-Neige, crée en 1965 par le CASLL est d’abord un rallye de navigation qui évolue vers un mode plus compétitif avec son inscription au championnat du Québec en 1968. Devenu en 1975 une épreuve du Championnat du Canada, il doit quitter les Basses-Laurentides en quête de régions plus accueillantes. Ainsi, de 1979 à 1993, le Perce-Neige est couru dans la région de Maniwaki. L’interdiction des rallyes dans les ZEC entraîne d’abord l’annulation de l’épreuve en 1994, puis son déménagement à Pembroke, Ontario, en 1995, jusqu’à 1999. La diminution des activités forestières dans le Pontiac que le Perce-Neige fréquente depuis Pembroke, provoque en 2000 le retour subit du Perce-Neige à Maniwaki, retour facilité par la modification toute fraîche de la loi sur les ZEC et par la collaboration exceptionnelle de la région.


Chronologie du Perce-Neige

1965 à 1967 Naissance du Perce-Neige avec le Club Autos Sport la Licorne de Montréal. C’est un rallye de navigation qui est couru dans les Basses-Laurentides et Lanaudière.
1968 Intégration dans le Championnat régional du Québec.
1975 Intégration dans le Championnat national du Canada avec instauration du système des spéciales (time trial). Départ de Laval. Région du Bas-Outaouais. Organisateur : Michel Poirier-Defoy
1976 et 1977 Pour son retour en régional, le rallye se court dans la région de Lachute, avec départ à Ste Agathe. Organisateur : Jean Chevarier

Redevenu national en 1977, le Perce-Neige est trop gros pour la région de Lachute, de plus en plus vouée à la villégiature. Il doit émigrer. Tentative avortée vers Maniwaki.
1978 Déplacement vers Saint-Michel-des-Saints pour une première expérience en forêt, jusqu’à Manouane. Le thermomètre descend à –50°C.
1979 Déplacement vers Maniwaki.

Maniwaki, c’est des routes forestières à profusion , des enchaînements de longues spéciales à faire rêver, une collaboration exceptionnelle de la C.I.P (auj. Bowater), qui offre l’accès aux camps forestiers et l’entretien des routes. Des spéciales devenues classiques (la Pointe-à-David et son S relevé de « Monza »), la « Nuit de la CIP » (200 km de spéciales en forêt). C’est l’Aventure Blanche, tant pour l’organisation que pour la compétition.
1980 Le Perce-Neige s’incorpore. Jean Chevarier, président; Denyse Moisan, secrétaire. Cette année-là, le rallye couvre toute la région. La bonne nouvelle, il offre 360 km de spéciales! La mauvaise, il a plu fin janvier et les routes sont glacées bleu!
1981 à 1983 Depuis 1979, le rallye s’articule autour du Camp des Chutes, dans la (très) Haute-Gatineau : service, repas, repos des mécanos, télé, billard! La réputation du Perce-Neige, rallye hivernal de forêt par excellence, s’installe. « Les routes y sont plus belles qu’au Rallye de Suède. » (Jean-Paul Pérusse, ancien champion de rallye du Canada)
1984 et 1985 Le camp forestier du Pensive, situé à 135 km au nord de Maniwaki, devient la plaque tournante du rallye, au centre d’un réseau de spéciales hallucinantes. Deux années de suite, le rallye, long de 600 km, se termine sans retard.
1986 Inscription à la Coupe nord-américaine des rallyes.
1987 Début de la participation au Championnat ontarien.
1988 Dixième anniversaire à Maniwaki. Premier record de participation : 52 inscrits.
1989 à 1993 Période marquée par le retrait progressif de l’exploitation forestière de la C.I.P., privant ainsi l’épreuve de ses camps puis de ses routes. Le parcours forestier se déplace vers le sud, dans le territoire des ZEC de Maniwaki. La « Pointe-à-David » est courue pour la dernière fois en 1991.
1994 Annulation de l’épreuve en raison l’interdiction récente des courses automobiles dans les ZEC.
1995 à 1999 Déplacement de Maniwaki vers Pembroke, sur la rive ontarienne de l’Outaouais. Le parcours forestier s’effectue dans la région québécoise du Pontiac, avec quelques incursions sur les chemins de la base militaire de Petawawa. En 1998, année du verglas, le rallye est annulé. En 1999, la télévision nous arrive. Mais le séjour à Pembroke se termine.
2000 Retour à Maniwaki. La loi sur les ZEC vient juste d’être modifiée et le rallye se court dans ces zones longtemps interdites. Parcours parfait et sans retard pour la 3ième fois.
2001 Rebaptisée Perce-Neige Maniwaki, l’épreuve est remportée pour la première fois par un fils du pays, Sylvain Erickson.
2002 Un 1er comité local est formé. Le record de participation de 1988 est battu avec 63 inscrits.
2003 Retraite de l’organisateur, Jean Chevarier, remplacé par Jean-Philippe Chevarier.
2004 Le nouvel organisateur ne peut pas continuer : il est remplacé par l’ancien qui ne peut finalement pas assister à l’événement, pour la première fois de sa carrière, en raison d’une fracture.
2005 Quarantième anniversaire de l’épreuve. Retraite définitive de Jean Chevarier.
2007

Spectaculaire feu de camp à la spéciale Pythonga.

2011

Premier Shakedown au Perce-Neige

2015

50e édition du Rallye Perce-Neige


Coordonnateurs

  • Michel Poirier-Defoy : 1975
  • Jean Chevarier : 1976 à 2002, 2004 et 2005
  • Jean-Philippe Chevarier : 2003
  • Denyse Moisan : 2005 (co-coordination)
  • Michel Perreault : 2005 (co-coordination)
  • Denyse Moisan : 2006 à 2010
  • Terry Epp : 2011
  • Patrick Rainville : 2012 à maintenant

Responsables de la route

  • Louis Bélanger : 1975 à 1977
  • André Larivière : 1978
  • Pierre Doyon : 1979
  • Mario Collin : 1980 à 1986 & 1988 à 1999
  • Philippe Dubé : 1987, 2000, 2001 et 2003
  • Serge Boisvert : 2002
  • Philippe Corbeil : 2004, 2005
  • Patrick et Pierre-Marc Paradis : 2006 à 2009
  • Pierre-Marc Paradis, Ross Wood et Terry Epp : 2010
  • Ross Wood, Sylvain Erickson, Hector Hubert, Patrick Rainville : 2011
  • Sylvain Erickson et Hector Hubert : 2012 à 2014
  • Cédric Tanguay : 2015 à aujourd'hui

Vainqueurs

  • 1975: Jean-Paul Pérusse / Lee Bartholomew (Fiat 124)
  • 1976: Jocelyn Beaulieu / M-Paul Raymond (Toyota) (Coupe du Québec seulement / crampons)
  • 1977: Walter Boyce / Doug Woods (Toyota Corolla)
  • 1978: Bo Skowwronnek / Catherine Skowronnek (Datsun 200 SX)
  • 1979: Taisto Heinonen / Tom Burgess (Toyota Celica)
  • 1980: Taisto Heinonen / Tom Burgess (Toyota Celica)
  • 1981: Taisto Heinonen / Tom Burgess (Toyota Corolla)
  • 1982: Taisto Heinonen / Martin Headland (Toyota Corolla)
  • 1983: Randy Black / Tom Burgess (Datsun 510)
  • 1984: Alain Bergeron / Marie- Thérèse Rousseau (Toyota Corolla GTS)
  • 1985: André Normandin /Louis Bélanger (Toyota Corolla GTS)
  • 1986: John Buffum / Tom Grimshaw (Audi Quattro)
  • 1987: John Buffum / Paul Choinière (Audi Quattro)
  • 1988: Alain Bergeron / Raymond Cadieux (Toyota Celica)
  • 1989: John Buffum / Tom Grimshaw (Audi Quattro)
  • 1990: Thierry Ménégoz / Louis Bélanger (Subaru XT)
  • 1991: Paul Choinière / Dan Nerber (Audi Quattro)
  • 1992: Michel Poirier- Defoy / Pierre Racine (Eagle Talon)
  • 1993: Yves Barbe / BGilles Lacroix (Eagle Talon)
  • 1995: Frank Sprongl / Dan Sprongl (Audi Quattro)
  • 1996: Carl Merrill / John Bellefleur (Ford Cosworth 95)
  • 1997: Carl Merrill / Lance Smith (Ford Cosworth 95)
  • 1999: Frank Sprongl / Dan Sprongl (Audi Quattro)
  • 2000: Tom McGeer / Mark Williams (Subaru WRX STI)
  • 2001: Sylvain Erickson / Philip Erickson (Mitsubishi Evo IV)
  • 2002: Patrick Richard / Ian McCurdy (Subaru WRX STI)
  • 2003: Sylvain Erickson / Philip Erickson (Mitsubishi Evo IV)
  • 2004: Patrick Richard / Christian Edstrom (Subaru WRX STI)
  • 2005: Peter Thompson / Rod Hendricksen (Subaru WRX STI)
  • 2006: Antoine L’Estage / Mark Williams (Hyundai Tiburon)
  • 2007: Adrew-Comrie-Picard / Mark Goldfarb (Mitsubishi Evo IX)
  • 2008: Antoine L'Estage / Nathalie Richard (Hyundai Tiburon)
  • 2009: Antoine L'Estage / Nathalie Richard (Mitsubishi Evo X)
  • 2010: Bruno Carré, Yvon Joyal, (Subaru WRX STi)
  • 2011: Antoine L'Estage / Nathalie Richard (Mitsubishi Evo X)
  • 2012: Antoine L'Estage / Nathalie Richard (Mitsubishi Evo X)
  • 2013: Patrick Richard / Fagg (Subaru STI)
  • 2014: Antoine L'Estage / John Hall (Mitsubishi Evo X)
  • 2015: Antoine L'Estage / Alan Ockwell (Subaru STI)
  • 2016: Maxime Labrie / Robert Labrie (Subaru WRX)